Pour améliorer votre expérience de navigation, ce site utilise des cookies. Voile plus loin, vous consentez à leur utilisation. En savoir plus, ce site utilise des cookies.Voile plus loin, vous consentez à leur utilisation.

Le concept de maison passive

Ce type de construction n’est pas une simple marque commerciale, mais un nouveau concept, un autre moyen de bâtir

La maison passive est un foyer indépendant énergétiquement qui implique l’utilisation passive des énergies ambiantes (radiation solaire par les fenêtres) et des sources de chaleur internes (appareils électriques et habitants) qui sont suffisants pour maintenir la chaleur à l’intérieur à une température agréable tout au long de l’année.   

Ainsi, la maison passive est vraiment efficiente énergétiquement, confortable, rentable et écologique. C’est une maison parfaitement étanche, avec un transfert thermique prés du zéro, qui atteint et maintient l’équilibre thermique désiré par une consommation baisse d’énergie.

Cette maison peut être construite dans toutes zones/forme de relief, sans nécessiter des utilités (eau, énergie, gaz).

La maison passive est l’avenir, le respect pour la nature et l’homme, c’est la maison qui ne pollue pas et ne consomme pas. Par exemple, en France de l’année 2020 seulement des maisons passives seront bâties, en considérant l’épuisement des réserves de gaz naturel.     

Le concept de construction sûre assure la viabilité du développement et de la continuation de la société humaine. C’est du confort, de l’économie, c’est le cadeau de la nature pour l’homme et de l’homme pour la nature. 

1. Dans une maison passive, on observe une réduction significative des dépenses.

Comparée à une maison classique, dont la facture énergétique a la tendance d’accroître progressivement, l’économie d’énergie d’une maison passive est de 75-80%. Ainsi, le nécessaire d’énergie externe est plus bas que dans le cas d’une maison normale grâce à l’utilisation maxime des sources de chaleur suivantes : 

  • La chaleur émise par le corps humain  
  • La chaleur émise par les appareils ménagers 
  • La chaleur provenue des activités effectuées dans la maison  
  • La chaleur du soleil – c’est pourquoi la menuiserie est orientée vers le sud  
  • La chaleur provenant de la terre sur laquelle la maison est située  

Le motif principal de l’efficience énergétique consiste dans l’isolation thermique de la fondation, des murs et de la structure et dans l’utilisation des matériaux d’isolation et technologie sans des ruptures thermiques.  Ainsi, le coût de la facture électrique diminuera 10 fois comparé à la facture d’une maison traditionnelle. En d’autres mots, dans le cas d’une maison commune, la maintenance annuelle peut atteindre environ 450 euros, lorsque pour une maison passive ces dépenses ne dépassent pas 100 euros. 

pdf VOIR SPECIFICATIONS TECHNIQUES
2. Une maison passive est finalisée en moyenne en 6-9 semaines

En ce qui concerne le coût de production d’une telle maison, il est 7-10% plus élevé que dans le cas d’une maison traditionnelle. Quand même, c’est un investissement que le client ne fait qu’une fois dans la vie et, grâce à la structure de la maison passive, ces dépenses de fonctionnement de la maison diminuent évidemment et donc l’amortissement de l’investissement se produit dans une période plus courte.

3. L’isolation efficiente d’une maison passive détermine un confort thermique continu

Habiter dans une maison commune ne signifie pas toujours avoir un confort thermique optime chaque saison. Pendant l’hiver il fait froid et pendant l’été il fait excessivement chaud. Au contraire, dans une maison en bois, on peut observer l’existence d’un microclimat  intérieur confortable, pendant l’hiver, tout comme pendant l’été, grâce à l’isolation efficiente. Une maison passive peut avoir un mur de 40-50 cm, duquel une couche extérieur d’isolation thermique de 20-30 cm, donc une thermo-isolation efficiente qui élimine le transfert d’énergie de/vers l’environnement.

pdf VOIR SPECIFICATIONS TECHNIQUES

De plus, les murs des maisons en bois sont construits de 7-0 couches, en fonction du modèle choisi, et les matériaux d’isolation sont positionnés dans des couches dans la cavité du mur pour obtenir une isolation thermique supérieure avec une couche plus mince. De cette façon, la maison est plus chaleureuse et plus spacieuse par 10-15%.

4. La santé de l’air au mieux

Comparée à une maison classique, l’atmosphère dans une maison passive est plus aérée, ce qui résulte dans l’absence des allergènes, humidité et moisissure  qui affectent la santé des habitants. Le confort exceptionnel donné par l’air frais en permanence est dû à plusieurs facteurs . 

Premièrement, au système de ventilation mécanique. Plus exactement, on monte une installation de ventilation avec un système de récupération de chaleur. L’air frais passe par un « échangeur de chaleur » qui transmet la chaleur de l’air évacué à l’air frais. Dans certaines conditions, la perte de chaleur comparée à une maison ventilée par les fenêtres est réduite jusqu’à 80%. 

Cela ne veut pas dire que les portes et les fenêtres d’une maison passive ne peuvent pas être ouvertes. Au contraire. Le locataire peut jouir à tout moment l’environnement sans affecter décisivement l’économie de l’énergie intérieure.   

Deuxièmement, la santé de l’air est maintenue aussi grâce à l’utilisation du bois comme matériel de construction. Parce que le bois est un matériel poreux, l’air de l’extérieur entre dans l’intérieur par les fibres, étant filtré naturellement et la résine de l’intérieur donnera un arome naturelle unique à la maison, avec un effet bénéfique sur le sommeil et le système respiratoire. 

Parce que la maison passive respire vraiment, le locataire ne va pas développer des allergies ou maladies du système respiratoire. De plus, grâce à l’isolation, la variation de la température est réduite significativement, empêchant l’apparition de la moisissure et humidité. De même, les éléments constructifs sont fabriqués avec des matériaux secs, dans un environnement parfaitement contrôlé, pour empêcher l’humidité à entrer dans l’espace habité.  

pdf VOIR SPECIFICATIONS TECHNIQUES
5. Un choix éco de vivre

Vivre dans une maison passive c’est respecter la nature parce que, premièrement, tous les matériaux utilisés sont écologiques.  Pour les matériaux d’isolation on utilise soit la laine minérale, soit des matières premières recyclables (fibres de bois ou laine) qui confèrent une atmosphère d’intérieur bénéfique à l’organisme humain. De l’autre côté, le bois est un matériel régénérable, dont l’exploitation destinée à la construction des maisons    DornaEcoHouse ne sera jamais plus grande que la quantité des arbres qui poussent dans les forêts. 

Deuxièmement, l’effet de serre est causé par les gaz qui proviennent de l’utilisation en excès de l’énergie et qui conduisent au réchauffement climatique. Mais les maisons avec la structure de résistance  en bois émettent 26% de gaz à effet de serre en moins que les maisons avec une structure de résistance en acier et 31% moins que les maisons sur structure de béton.  

De plus, en ce qui concerne la production de la matière première pour la construction d’une maison à structure de bois, 23% substances polluantes en moins sont éliminées que dans le cas des matières premières pour les maisons classiques : acier, BCA ou béton.   

Grâce à ces aspects, mais aussi à la consommation minime d’énergie et combustible fossile, la maison passive s’intègre parfaitement dans l’environnement. On peut dire que vivre dans une maison passive est un choix vraiment sage pour la famille, tout comme pour l’environnement. C’est une maison dans laquelle on vivra vraiment.  

Tu n’as pas choisi encore?

Consultez notre portefeuille de maisons en bois pour choisir un modèle qui satisfasse ton projet.

Découvrez notre portefeuille

Vous avez déjà un projet?

Dites-nous quelques détails sur ta future maison en bois et nous vous offrirons une estimation du projet.

Je veux une estimation